Deux élèves de St-Ilan médaillés au concours National des Olympiades des Métiers

Du 9 au 11 Mars se tenait à Bordeaux, le Concours National des Olympiades des Métiers. Nicolas Salmon et Sébastien Guillaume y représentaient fièrement la région Bretagne ainsi que l’École de Saint-Ilan dans la catégorie Jardinier-Paysagiste.

Le premier jour, ils avaient à réaliser un muret de pierres sèches de 8 m de long, 31cm de large et 47cm de hauteur, recouvert de dalles régulières de 40cm par 40 cm.

Leur premier étonnement fut la découverte de la pierre utilisée : celle-ci ressemblait plus à de la pierre d’empierrement grossier qu’à celle utilisable pour de la décoration de jardin.

Ils ont vite dépassé la surprise pour s’adapter au nouveau matériau. Le temps imparti à cette construction fut utilisé à bon escient et le résultat achevé à l’heure.

Ils débutèrent leur second jour de compétition par la pose de demi-gouttières représentant des canaux se croisant sous une pompe à jet d’eau.  Puis une épreuve de pose de pavages les attendait avec comme matériau de la brique béton et des pavés béton, le tout fut posé parfaitement de niveau, au laser.

Le dernier jour du concours fut consacré à la réalisation de bassins avec pose de bâches, encore une fois au laser. Dans le même temps, une terrasse sur bois de 90cm de large par 314cm de long, avec lames découpées manuellement et posées à 45 degrés était à concevoir.

Ils ont eu aussi à poser, dans un temps chronométré, deux palmiers importants en mottes ainsi que 4 mètres carré de gazon de plaquage en 15 minutes.

La plantation de végétaux fut réalisée avec goût et régularité, dans les règles de l’art.

Ils ont finalisé leur œuvre par la mise en marche des bassins et de la pompe.

Tout au long de l’épreuve, ils devaient régulièrement maintenir le site propre en ramassant les déchets et nettoyant au fur et à mesure.

Au final, ce binôme, à l’annonce des résultats, s’est placé en troisième place sur douze et obtenu ainsi la médaille de bronze.

Ces deux jeunes, après de multiples heures d’entrainement, ont su se dépasser, sans compter leurs heures d’investissement. Nous ne pouvons que les féliciter et les remercier de leur engagement !

Nous leur souhaitons tout le meilleur dans leur avenir professionnel !