Forum des mobilités internationales

Jeudi 1er décembre s’est tenu au lycée Saint-Yves de Gourin le premier forum des mobilités internationales. Le but en était de donner envie aux jeunes de vivre une expérience à l’étranger et de leur faire connaitre les nombreuses possibilités existantes.

L’événement était organisé par la Commission de Coopération Internationale du CNEAP Bretagne. A l’origine du forum, plus particulièrement, René Briand, coordinateur des projets internationaux au lycée Saint-Yves. En effet, comme l’a rappelé le Directeur de l’établissement, Jacques Affaire, Gourin est une terre d’émigration ; fin XIXe et début XXe siècle, de nombreux Bretons sont partis pour l’Amérique du Nord.

230 jeunes issus de 15 établissements du réseau de l’Enseignement Agricole Privé ont été accueillis à la salle des fêtes de Tronjoly.

La journée a été ouverte par Maryvonne Devay-Morel, Présidente de la Commission de Coopération Internationale. Celle-ci a souligné la participation de Laurence Despinasse, chargée du suivi des établissements privés à la DRAAF (Direction Régionale de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt), Yvonick LORCY, Délégué Régional du CNEAP Bretagne,  David Le Solliec, maire de Gourin, et Michel Morvant, Président de la communauté de communes, maire de Plouray, et Président du lycée Saint-Yves.

Maryvonne Devay-Morel a présenté les organisateurs et animateurs du Salon, « chevilles-ouvrières » de l’événement, très impliqués dans leur mission au service de la coopération internationale : Françoise Nédellec, enseignante au lycée St-Nicolas-la-Providence de Montauban de Bretagne ; Philippe Blanchard, enseignant au Pôle de formation La Ville Davy de Quessoy ; et enfin René Briand.

La matinée a commencé par des jeux sur l’interculturalité et s’est poursuivie par 6 témoignages.

  • Marie, ancienne élève du lycée Saint-Yves, actuellement jeune fille au pair au Luxembourg.
  • Théa, actuellement élève du lycée, ayant séjourné 3 mois en Hongrie dans le cadre d’un échange, scolarisée tout en étant hébergée dans une famille.
  • Mathis et Gagdas, engagés dans le Volontariat Européen entrant ou sortant (le premier, Français, séjournant au Monténégro, le deuxième, Turc, séjournant à Brest).
  • Hamado, étudiant en agriculture à Quessoy, originaire du Burkina-Faso.
  • Sébastien, jeune agriculteur, ayant réalisé de nombreux stages à l’étranger, puis un VIE (Volontariat International en Entreprise) au Kazakhstan.

Après un pique-nique sous le soleil, l’après-midi, un « speed-dating » a permis aux candidats au départ de se renseigner en passant sur les stands de 22 pays, où leur étaient communiquées les modalités de séjour. Au son du sifflet, ils devaient passer au pays suivant, avec possibilité néanmoins de revenir plus tard vers son pays de prédilection pour discuter plus en détail de l’expérience.

En fin d’après-midi, tous les participants sont retournés en séance plénière pour faire le bilan de la journée. De l’avis général, une belle réussite, à refaire !