50 ans de services

Depuis septembre 1963, le lycée Jean Queinnec de Malestroit propose des formations au service de la population et du territoire.

Septembre 1963 fut une date importante pour la ville de Malestroit : les sœurs de la Congrégation de St-Jacut-les-Pins, avec le soutien du Père Cardialaguet, proposaient à 30 jeunes filles du secteur de suivre une scolarité appelée  à cette époque « cours ménager ».

La formation, organisée d’abord en alternance, comportait des cours d’enseignement général et pratique (cuisine, couture, puériculture) pour préparer ces jeunes au BAMA (Brevet d’apprentissage ménager agricole). L’établissement connut ensuite diverses évolutions, tant dans son appellation (CEFR, CER, LTP puis LEAP Jean Queinnec) que dans l’organisation des formations et l’aménagement de ses locaux.

Au fil du temps, le lycée a su s’adapter aux besoins du territoire et développer des liens très étroits avec les acteurs locaux : la commune de Malestroit, la CCVOL (Communauté de communes du Val d’Oust et de Lanvaux), les structures d’accueil d’enfants, de personnes âgées dépendantes, les établissements hospitaliers,  la Clinique des Augustines, les artisans et commerçants du secteur, les associations…

facade lycée avril2013.jpg facade lycée avril2013.jpg  

Aujourd’hui, le LEAP Jean Queinnec accueille  180 élèves répartis sur trois niveaux : la 4ème-3ème de l’enseignement agricole, le CAPA Services en Milieu Rrural et le Bac Pro Services aux Personnes et aux Territoires. Ces formations préparent les jeunes à devenir de futurs professionnels des services de proximité, de la santé, du social et de l’animation.

Afin de compléter le cursus, une préparation aux concours dispensée par l’AREP favorise l’accès aux formations d’aide-soignante, infirmière, éducateur jeune enfant, AMP…

TP santé TP santé - Malestroit  
TP santé
TP santé

CDI CDI  
CDI
CDI

 

 

 

TP cuisine TP CUISINE  
TP cuisine
TP cuisine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lycée est aussi ouvert sur le monde. Depuis 1990, l’équipe éducative accompagne des jeunes en stage à l’étranger pour 4 semaines. Les destinations premières (Angleterre et Belgique) se sont progressivement étoffées avec des départs vers le Québec puis le Togo. En 2013, conjointement avec la filière Service du lycée La Touche de Ploërmel, 4 destinations sont proposées : Canada, Bulgarie, Pologne, Angleterre, en complément des stages effectués sur le territoire français.

La section européenne proposée en Bac Pro complète ce dispositif d’ouverture pour former de futurs professionnels sensibilisés à leur rôle de citoyen européen.TP informatique TP info  
TP informatique
TP informatique

Fort de son taux de réussite de 95%, de sa pédagogie pluridisciplinaire, le lycée, toujours innovant et tourné vers l’avenir, envisage la construction d’un nouveau bâtiment et la mise en place de formations complémentaires au Bac Pro.Services.

Les 50 ans du lycée ont été célébrés le 24 mai 2013. La journée a débuté par une œuvre de la compagnie Carnet de voyage, invitant à une réflexion sur la place de la femme dans notre société. Les élèves ont ensuite planté un arbre, un hêtre, symbole de la mémoire collective du lycée. Un flash mob a réuni l’ensemble des élèves et des personnels sur la cour du lycée. Ont suivi les discours du directeur Bruno Heurtebis, du président Pierre Camenen, du vice-président André Piquet et du délégué régional du CNEAP Bretagne, Dominique Geimer. Les nombreux élus présents ont montré leur attachement au lycée et souligné son rôle dans le développement local.

La journée s’est terminée par un repas animé par le cercle celtique Auël Douar de Malestroit. Fondateurs, anciens directeurs et membres du conseil d’administration, anciens enseignants, anciens élèves, membres actuels de la communauté éducative, administrateurs, tous ont vécu un temps fort de convivialité et de souvenirs.