Rencontre Pastorale à Campénéac

La Commission Pastorale du CNEAP Bretagne s'est retrouvée le mardi 20 mai 2014 à l'Abbaye La Joie Notre-Dame de Campénéac pour réfléchir sur le thème de l'espérance.

Après une introduction de la journée par Eric Georges, Président de la Commission Pastorale et Directeur du lycée Saint-Yves à Bain-de-Bretagne, la parole a été donnée au frère Patrick Leroux, qui est intervenu pendant une heure sur "les raisons d'espérer par rapport à nos élèves de l'enseignement agricole".

Il a commencé par brosser les grands traits de la génération actuelle des 15-30 ans, en mettant en valeur ce qui est important pour elle et par quoi on peut la rejoindre ; il a ensuite traité de l'aspect plus spécifiquement pastoral. Il a conclu en invitant l'assemblée à avoir un regard d'espérance sur les jeunes qui passent par les établissements agricoles privés.

Après un temps de questions-réponses, le frère Patrick Leroux a proposé que la commission réfléchisse en petits groupes sur ce que nous pouvons mettre en oeuvre pour traduire cette espérance en actes. "Si l'espérance est un don, elle demande à se traduire par des signes".

Le groupe a ensuite rejoint la communauté des soeurs trappistines pour l'office de Sexte à 12h15.

L'après-midi, après un temps de marche ou d'intériorité, a été consacré à un échange de pratiques dans le domaine pastoral. Anne Perrodeau, animatrice en pastorale au lycée Les Vergers de Dol-de-Bretagne, a présenté ses différentes réalisations autour du thème du dialogue interreligieux. Nicole Le Glouahec, en charge de la pastorale au lycée de Ker Anna à Kervignac, a expliqué comment elle avait organisé une journée des témoins dans son établissement, sur le thème de l'engagement des religieux  et des laïcs. Enfin, Jean-Michel Baron, animateur en pastorale à temps plein sur plusieurs établissements privés de Redon, a proposé une "stratégie de construction d'une animation pastorale".

Les membres de la Commission se sont quittés vers 16h30, après un passage par le magasin des moniales et le visionnage d'un diaporama présentant leur vie monastique.